Notre pouvoir créateur infini

Oui nous avons un pouvoir créateur infini.
Tout d’abord un premier constat: notre cerveau traite environ 400 milliards d’informations par secondes… incroyable n’est-ce pas? Sur toutes ces informations, seules 2000 de ces bits de données parviennent à notre conscience (soit moins de 1%) ! 

Pourquoi?
Parce que notre cerveau sélectionne de manière constante les informations qui sont pertinentes pour lui. Il n’est jamais neutre, nous ne percevons jamais la réalité de façon “objective” puisqu’elle passe toujours au travers du filtre de nos perceptions.

Ainsi, deux personnes qui entrent dans une même pièce peuvent avoir des sensations radicalement différentes. Elles vivront une réalité qui leur est propre et elles auront toutes les deux raison! En effet, chaque individu vit une réalité qui lui est singulière.

Où se situe notre pouvoir créateur?

Sur les 2 milliards d’informations que mon cerveau traite, je peux aussi bien choisir d’être une victime avec des phrases du type: “je n’y peux rien… ce n’est pas de ma responsabilité” ou encore un héros et vous savez quoi? J’aurais à chaque fois raison… En effet, je trouverais toujours dans ma réalité des choses qui viendront corroborer ma version des faits.

Parce que je tire du réel de quoi nourrir ma légende… vous savez celle que l’on raconte à nos amis pour capter l’attention (pour des ados ca pourrait un truc du genre: “je suis victime de mes parents”…). Au fil du temps, je finis par m’y enfermer… la plupart du temps de manière totalement inconsciente

En réalité, sur ces 2 milliards d’informations, j’ai le choix du point de vu que j’adopte, j’ai le choix d’être qui je veux, c’est là qu’est mon pouvoir créateur infini…

Si je souhaite sortir de mon personnage de victime qui échoue tout ce qu’il entreprend par exemple, je peux aussi regarder tous les succès que j’ai accomplis (et ils sont certainement nombreux).

La première étape dans tous les cas sera de mettre en lumière ces mécanismes pour les reconnaitre, les laisser s’exprimer et in fine les désarmer

Et vous, quelle serait votre légende? Plutôt la victime? le sauveur? le héros?

Envie d’en savoir plus? Réservez votre rendez-vous pour votre premier entretien d’exploration offert en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *