La prise de parole en public: un art?

La prise de parole est souvent la grande oubliée de l’école qui a longtemps valorisé l’écrit au détriment de l’oral jusqu’à la considérer comme une compétence souvent relayée au second plan, alors même qu’elle est une pièce maitresse au sein de notre société.

Réunions d’équipes, déjeuners entre collègues ou avec des amis, examens oraux, débats, discours politiques, vidéos Youtube… La parole est en réalité omniprésente autours de nous que nous en soyons acteur ou simple spectateur. Sa maitrise n’est plus accessoire mais bien nécessaire.

On peut définir l’art oratoire comme l’art de convaincre et d’émouvoir par la parole. Savoir se dépasser et sublimer son discours au travers de la technique, telle est l’ambition que se donne la prise de parole en public

Souvent, j’ai pu entendre autours de moi: “le charisme est quelque chose de naturel on l’a ou on l’a pas”.

Comme dans tout art, s’il est possible d’avoir évidemment des prédispositions (posture naturellement placée, ou voix naturellement timbrée), avoir des problèmes à prendre la parole ne doit absolument pas être considéré comme une fatalité mais relève bien d’un challenge à relever, d’un chemin à parcourir fait de pratique et de travail qui pousse progressivement à sortir de sa zone de confort. Il n’y a qu’à voir le nombre d’introvertis qui sont devenus comédien ou même coach en prise de parole pour ma part !

C’est paradoxalement en allant chercher notre personnage d’orateur qu’on arrive à se découvrir soi-même, à appréhender notre fonctionnement et ce qui nous motive de manière intrinsèque. Bien plus qu’une réflexion intellectuelle, l’art oratoire réclame une écoute de soi et de ses sensations. Elle est aussi bien corporelle que psychique et intellectuelle.

Car l’art oratoire c’est aussi cela, une connaissance de soi en même temps qu’une libération, une capacité à s’extirper de ses croyances limitantes.

C’est aussi être capable d’oser, d’oser être soi et de ne pas avoir peur de l’autre et de son jugement.

Au travers de l’expression et du discours, c’est bien une part de soi que l’on dévoile, ce qui n’est jamais sans risques…

Laura BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *